L’atelier en plein boulot.

Il y a 33 ans…

Bientot à Paris.

À Séoul


avec Abbas Moayeri, Jean Paul Chambas, Yves Alcais, Charles Bézie, et Gérard Le Cloarec.


Je suis le plus jeune des peintres, choisis par Gérard xuriguera, pour cette expo en Corée, et nous discutons beaucoup, loin du street art parisien, il reste l’art, vivant, des vrais gens, vivants et cela fait du bien de retrouver la vérité d’un métier à risque.

Expo avec Franky Boy

Du 17/12/16 au 17/01/17

Ecole à Argenteuil

Peint ce jour dans une cour d’école à Argenteuil.

Ba-ta-clan

 

affiche retravaillée, pour l’exposition au 18 bis bd voltaire, au profit des blessés du bataclan.

Petite exposition venant des profondeurs mystérieuses.

Peinture au 59 rue Rivoli

vernissage ce soir en musique.

La liberté

Nouveau tableau géant à découvrir à l’atelier pour les portes ouvertes de Montreuil.

Quelques creations

A propos

En janvier 1983, Jérôme Mesnager invente l’Homme en blanc, « un symbole de lumière, de force et de paix ». Cette silhouette blanche appelée Corps blanc ou l'homme blanc, il l'a reproduite à travers le monde entier, des murs de Paris à la muraille de Chine. Un véritable tour du monde : des géants de Ménilmontant à la Place Rouge de Moscou, les personnages articulés sont partout ! Aujourd’hui, le Corps Blanc a plus de trente ans, et plusieurs ouvrages le célèbrent déjà.