Bibliographie

•1990 et 1992 : Le Voyageur de l’art : les aventures de Corps blanc (2 tomes), textes de Jérôme Mesnager et Gilbert Lascault, éditions F. Loeb,

• 2003 : 20 ans qu’il court, Critères éditions,

• 2007 : Échappée belle, préface de Denis Seznec, Critères éditions,

• 2008 : Il court toujours… 25 ans, Critères éditions.

• 2010 : Ma vie en blanc, Le Voyageur éditions.

• 2011 : ouvrage collectif sur le Street art : «De la rue à la galerie» de Samantha Longhi et Nicolas Chenu. Pyramyd éditions.

• 2012 : Compte sur moi, Opus Délits.

Quelques creations

A propos

En janvier 1983, Jérôme Mesnager invente l’Homme en blanc, « un symbole de lumière, de force et de paix ». Cette silhouette blanche appelée Corps blanc ou l'homme blanc, il l'a reproduite à travers le monde entier, des murs de Paris à la muraille de Chine. Un véritable tour du monde : des géants de Ménilmontant à la Place Rouge de Moscou, les personnages articulés sont partout ! Aujourd’hui, le Corps Blanc a plus de trente ans, et plusieurs ouvrages le célèbrent déjà.